Qu’il me laisse mon pauvre Arlequin, qui n’est pas plus gros monsieur que je suis grosse dame

Ernest Renan par René de Saint-Marceaux, Musée de la vie romantique, 16 rue Chaptal, Paris 9e
Ernest Renan par René de Saint-Marceaux, Musée de la vie romantique, 16 rue Chaptal, Paris 9e.

Marivaux, La double inconstance, I, 1

Les commentaires sont fermés.