Du fond du couloir, les éclats de sa voix tragique continuaient à arriver au public comme les derniers coups d’un orage qui s’éloigne insatisfait

Rue de l’Évêché, Troyes (Aube).
Rue de l’Évêché, Troyes (Aube).

Alphonse Daudet, Journal officiel, 19 juillet 1875

Les commentaires sont fermés.